l'ENC : des parcours reconnus

Les parcours dispensés à l'ENC sont sanctionnés par des diplômes reconnus par l'état et apprécié des entreprises.

A Bac+3 : Le diplôme officiel (diplôme national) de Licence (générale ou professionnelle)

Les parcours en trois ans BL3 + sont sanctionnés par des diplômes de Licences (générales ou professionnelles) reconnus officiellement dans le shéma LMD (3/5/8) à niveau Bac+3 . Les deux premières années sont aussi validées par un diplôme d'Etat de BTS.

Si l'étudiant choisit dans le cadre du parcours BL3+ de réaliser sa 3ème année au sein d'une université étrangère il disposera d'un Bachelor (diplôme de licence universitaire anglaise Bac+3 reconnu aussi officiellement dans le shéma LMD)

A Bac+5 : Le diplôme officiel de Master (diplôme National)

Les parcours Master ENC (Bac+5) sont sanctionnés par un diplôme National  de Master (délivré en partenariat avec le Conservatoire National des Arts et Métiers). La première année du Master est sanctionné par un titre RNCP de niveau II (bac+4)

Dans le cadre des parcours Master ENC Grande Ecole, les parcours sont sanctionnés par un double diplôme :

  1. Le diplôme Nationalde Master (délivré en partenariat avec le Conservatoire National des Arts et Métiers) (Bac+5)
  2. Le MSC (Master of Science) diplôme universitaire Anglais

A noter qu'il ne s'agit pas de titres équivalents à des licences ou des masters comme peuvent le préciser certaines écoles de commerce, il s'agit de véritables diplômes de licences ou de Masters totalement reconnus dans le cadre des diplômes européens LMD (3/5/8).

Pour ne pas se perdre dans les reconnaissances des écoles, au niveau Bac+3 ou 5, il existe 3 types de reconnaissances :

Le Diplôme National de licence (professionnelle ou générale) et de Master

C'est la reconnaissance officielle la plus recherchée. La licence et la licence professionnelle sont des diplômes nationaux de l'enseignement supérieur conférant à leur titulaire le grade universitaire de licence.
Le master est un diplôme national de l'enseignement supérieur conférant à son titulaire le grade universitaire de master. Ce grade doit donner une plus grande notoriété internationale au diplôme validé, d'où une grande sévérité dans l'attribution de ce grade aux écoles.

Le Diplôme VISE

Les établissements de formation supérieure peuvent créer des programmes pour lesquels ils demandent une habilitation à l'Etat. Ils délivrent alors un « diplôme » d'établissement visé par l'Etat à la condition que l'école ait été elle-même préalablement reconnue par l'Etat .Le visa est accordé à certaines formations par le ministère chargé de l'Enseignement supérieur, au terme d'une procédure assez lourde. Environ 120 formations de niveau bac+3 à bac+5 ont obtenu un visa pour une durée de 1 à 6 ans.

Le titre certifié

La certification permet aux établissements de corréler un niveau d'études universitaire, nationale au titre du diplôme préparé. La Commission nationale des certifications professionnelles atteste les certifications RNCP dépendant du Ministère du Travail, de l'Emploi, de la Formation Professionnelle et non de l'Education Supérieure et de la Recherche. Elle attribue un niveau d'étude au titre proposé par un établissement et atteste que la formation forme aux métiers annoncés, selon des critères établis par le Ministère du travail.

Un titre certifié n'est pas un diplôme.

La certification d'une formation et son inscription au RNCP s'accompagne de la mention d'un niveau qui n'est pas un grade au sens LMD. Par exemple, une certification de niveau 1 du RNCP n'est pas un diplôme Master, ni un grade Master.